Quelles sont les nouvelles énergies marines ?

Publié le : 12 novembre 20214 mins de lecture

Énergie solaire, énergie éolienne, l’énergie marine commence à avoir sa place sur le marché. Sachez que la mer dissimule un grand potentiel d’énergies renouvelables. Différentes des formes traditionnelles de l’énergie hydraulique, les énergies marines font partie de l’ensemble des technologies permettant de produire de l’électricité à partir de différentes ressources du milieu marin telles que les vents, les vagues, les marées, les courants, ainsi que la température de l’eau en surface et en profondeur. Les énergies marines sont communément connues sous l’appellation énergies bleues. Selon les ressources utilisées, il existe des différentes énergies marines renouvelables, à savoir : l’énergie hydrolienne, l’énergie marémotrice, l’énergie houlomotrice, et l’énergie thermique des mers. Un aperçu sur les différentes énergies marines, cet article vous sera un guide.

Les énergies marines, discernent ce que c’est l’énergie hydrolienne

Énergie produite à partir des courants de marée, l’énergie hydrolienne est l’énergie marine la plus courante. En effet, elle est facile à exploiter, car il y a pas mal de marée qui sont accumulés près des côtes. Elle se compare à une installation d’une éolienne sous-marine. Plus le courant est fort, plus vous aurez une énergie importante. Pour développer cette énergie, la côte Nord-ouest de la France est le plus favorable, car les courants sont particulièrement puissants dans cet endroit. Présentement, la turbine de l’hydrolienne Sabella D10, en Bretagne est le projet phare de cette technologie

Les énergies marines, perçoivent ce que c’est l’énergie marémotrice et l’énergie houlomotrice

D’abord l’énergie marémotrice, celle-ci consiste à exploiter le flux et le reflux de la marée pour générer de l’électricité. Son fonctionnement consiste à remplir ou à vider continuellement le bassin de retenue pour but de pousser les turbines qui sont dans le barrage. Avec l’usine marémotrice de la Rance, la France est actuellement un des pays pionniers dans ce procédé. Quant à l’énergie houlomotrice, elle est produite par le mouvement des vagues. En effet, elle se forme grâce à la concentration de l’énergie du vent. Actuellement, cette technique est particulièrement développée dans le cadre du projet S3.

Les énergies marines, découvrent ce que c’est l’énergie thermique des mers

Cette technique consiste à exploiter le différentiel de température des océans entre les eaux profondes et les eaux de surface. Par l’effet Seebeck, son principe est celui d’une pompe à chaleur. C’est l’inverse de celui qui se produit dans un réfrigérateur. Elle a pour intérêt d’être abondante, plausible et disponible à tout moment. Elle est principalement adaptée dans les départements d’Outre-mer. Le projet NEMO de Martinique est le projet phare de cette technologie.

Plan du site