Doit-on supprimer le charbon pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Publié le : 12 novembre 20213 mins de lecture

Le charbon est montré comme responsable du réchauffement climatique. D’après une étude sur le climat, le remplacement du charbon par de l’énergie renouvelable permettrait de lutter contre le réchauffement climatique. Supprimer le charbon d’ici 2050 comme source d’énergie aiderait à diminuer le réchauffement climatique. À l’horizon 2100, l’utilisation des énergies renouvelables à la place du charbon limiterait l’augmentation des températures de 3,2°C au lieu de 3,7°C.

Solutions préconisées à court terme

La solution la plus fonctionnelle à court terme pour lutter contre le réchauffement climatique est d’investir dans les énergies renouvelables. Mais cette solution n’est pas suffisante. Les énergies éoliennes, solaires et hydrauliques, malgré leur forte augmentation, ne pourront pas encore remplacer le charbon dans le moyen terme. Or, il est très urgent d’agir dans une perspective très courte pour stopper au maximum l’émission de gaz à effet de serre produite par la combustion du charbon.

Les charbonniers préconisent de changer la manière de brûler le charbon. Avec les nouvelles technologies de centrales, il est fort possible d’atteindre le rendement de 45 % au lieu de 33% actuel. Cette mesure pourrait réduire de 2 milliards de tonnes sur un total de 30 milliards de tonnes par an les émissions de gaz.

Améliorer le rendement des centrales

Si on ne peut pas remplacer les centrales au charbon par des énergies renouvelables ou des centrales au gaz qui émettent deux fois moins de carbone, il est possible d’améliorer leur rendement par l’utilisation de la technologie moderne de centrales ultra-critiques. L’eau est soumise à une très forte pression et à de très hautes températures. Sans passer par la phase d’ébullition, elle passe à l’état gazeux.

Ce système améliore considérablement le rendement de 20% environ. Une autre solution consiste à capter le carbone émis pour le mettre dans les stockages géologiques. L’inconvénient de cette technologie est qu’elle est très coûteuse.

Objectif de la lutte contre le réchauffement climatique

Pour atteindre l’objectif de la lutte contre le réchauffement climatique, la production de gaz et de pétrole doit diminuer de 3% d’ici l’an 2050 et le charbon de 7%. Cela signifie qu’il faut laisser 90% de réserves de charbon sous terre et plus de 50% de réserves de pétrole. 

Pour ne pas augmenter plus de 1,5°C de réchauffement, l’humanité ne doit plus investir dans les explorations après 2021. Cela engendre une baisse de production de charbon de 7% et de pétrole et de gaz de 3% par an jusqu’en 2050.

Plan du site